Examen des processus d’évaluation des postes, Examen limité de la conformité des chauffeurs d’autobus d’OC Transpo aux règlements d’application et Enquête en matière de cybersécurité 

Examen des processus d’évaluation des postes, Examen limité de la conformité des chauffeurs d’autobus d’OC Transpo aux règlements d’application et Enquête en matière de cybersécurité 

La vérificatrice générale dépose l’Examen des processus d’évaluation des postes, un Examen limité de la conformité des chauffeurs d’autobus d’OC Transpo aux règlements d’application et l’Enquête en matière de cybersécurité 

Ottawa – Mme Nathalie Gougeon, vérificatrice générale, a déposé aujourd’hui un rapport sur l’Examen des processus d’évaluation des postes, mené dans la foulée d’un signalement sur la Ligne directe de fraude et d’abus de la Ville. L’évaluation des postes est le mécanisme auquel on fait appel afin d’établir la valeur des emplois dans une administration. Les principes fondamentaux de l’évaluation des postes consistent à assurer l’objectivité, l’indépendance et la neutralité dans l’évaluation de tous les postes. 

Cet examen a permis de constater qu’il faut renforcer les mécanismes de gouvernance et de contrôle dans la fonction d’évaluation des postes afin de s’assurer qu’elle promeut l’objectivité et l’indépendance, tout en respectant les principes et les pratiques exemplaires de l’évaluation des postes, notamment : 

  • en formalisant les activités d’assurance de la qualité et de remise en question de l’évaluation des postes; 
  • en veillant à ce que le Comité de cotation indépendant revoie tous les postes; 
  • en intégrant une surveillance complémentaire pour la création et la reclassification des emplois internes dans les Services des ressources humaines. 

La vérificatrice générale a déposé neuf recommandations, qui ont toutes été adoptées par la direction. 

En outre, Mme Gougeon a déposé un rapport sur l’Examen limité de la conformité des chauffeurs d’autobus d’OC Transpo aux règlements d’application. Dans les huit derniers mois, nous avons reçu, à la Ligne directe de fraude et d’abus de la Ville, plus de 400 signalements de nature comparable alléguant des contraventions au Code de la route de l’Ontario, ainsi qu’aux politiques et aux procédures internes de la Ville d’Ottawa. D’après cet examen limité, qui s’est déroulé sur les lieux, pour la plupart des autobus observés (67 %), certains chauffeurs d’autobus ne signalent pas leur départ de l’arrêt d’autobus à l’une des intersections observées. Le BVG a recommandé de mettre au point une stratégie (de formation, de surveillance et de communication) pour renforcer la conformité des chauffeurs d’autobus aux règlements d’application. 

Le Bureau a aussi mené une enquête sur la cybersécurité pour donner suite à un signalement sur la Ligne directe de fraude et d’abus. Le rapport de cette enquête a été déposé et présenté à huis clos. 

Vous pouvez consulter le texte complet du rapport d’examen et du rapport d’examen limité sur le site Web du Bureau de la vérificatrice générale sous la section Rapports d’enquête et d’examen.

Pour en savoir plus : 

613-580-9602

BVG@ottawa.ca  

Faire dérouler jusqu’en haut